Logo Thaing France


THAING BANDO et LETHWEI FRANCE
COMMISSION DE BANDO ET BOXE BIRMANE de la FFSC-DA régissant les arts martiaux et les sports de combats originaires du Myanmar

Site en construction
Directeur technique : Jean-Roger Callière - 06 84 04 03 83 - bando.competitiongmail.com - Facebook

28/02/2015 : CHAMPIONNAT RHONE-ALPES DE
Le championnat de région de Lethwei Plein contact et Bando contrôlé prévu initialement le samedi 28 février est reporté.

Je vous remercie de noter la nouvelle date :

Dimanche 15 mars 2015 de 8 h à 18 heures

Salle de boxe du ring Grenoblois au Gymnase Léon Jouhaux 4, Rue Du 140ème R.I.A GRENOBLE

Des informations vous parviendront dans quelques jours pour tout renseignement contacter le responsable des compétitions : bando.competition@gmail.com



RÈGLEMENT de Boxe Birmane LETHWEI PLEIN-CONTACT 8 ARMES Junior, senior masculin et féminin




Le Thaing qui se défini par se défendre en Birman est composé de 5 disciplines principales qui sont :

Le Bando
Le travail à mains nues, utilise une pratique axée sur le comportement des animaux. Il allie un ensemble de techniques : travail de percussion, de saisie, de projection et de soumission.
En occident, le terme "Bando" plus facile à prononcer remplace souvent de façon impropre le terme "Thaing" pour désigner l’ensemble des arts martiaux birmans.

Banshay
Le système de combat avec armes (bâton, lance, sabre, poignard) est la pratique majeure du système Thaing. Le travail des armes commence souvent par le maniement du bâton court. L'apprentissage du sabre est réservé aux plus expérimentés. L'arme spécifique du Banshay est le dha (sabre birman).

Lethwei
Le Myanmar Lethwei (boxe birmane) est une boxe traditionnelle : 9 armes, ou l’on utilise les pieds, les poings, les genoux, les coudes ainsi que la tête. Le Lethwei est pratiqué en occident en version dur « plein contact » avec 8 armes et en version contrôlé « light contact » avec 6 armes.

Naban
Le Naban est une forme de lutte et permet, quant à elle, une approche complète du travail au sol et du corps à corps, avec l'apprentissage des techniques de projection, de contrôle (immobilisations) et de soumission (clefs, strangulations, points de pression, pincements, écartèlements…). C'est une activité très physique, qui constitue la continuation logique du combat à mi-distance.

Les formes internes
C’est un travail de self défense doux avec des exercices de concentration en mouvement ainsi que de méditation qui agit dans les pratiques sportives comme sur les stress de la vie.

Commission de Bando et Boxe Birmane « Thaing Bando et Lethwei France » - Copyright 2015 - création sites internet